18 novembre 2013

aller à la rencontre des patients

Notre espérance de vie augmente, notamment grâce aux progrès de la médecine qui permettent à beaucoup d’entre nous de survivre à des maladies ou à des accidents graves. Cependant ces progrès ne permettent pas encore aux sujets malades de traverser de longues périodes de traitement sans peur, sans douleur et sans bouleversement. Gageons que le psychologue sera de plus en plus amené à se déplacer auprès de personnes âgées, handicapées ou alitées. Les professionnels de santé, infirmiers et médecins, qui travaillent en hospitalisation à... [Lire la suite]